Un aspect du ministère du supérieur général : la prédication de retraites

La retraite des prêtres du diocèse de Jackson [Etats-Unis]
mardi 15 mai 2012
par  Ronald Witherup
popularité : 5%

Lors de mes nombreux voyages comme supérieur général, on me pose souvent la question : « Que faites-vous ? » La question est logique dans la mesure où les fonctions explicites du supérieur général ne sont pas d’elles-mêmes évidentes.

L’une des principales fonctions, bien sûr, est de préparer et de présider les réunions du Conseil Général, réunions qui se tiennent trois fois dans l’année. Puis il y a les visites canoniques des maisons sulpiciennes tout autour du monde. Chacune de ces visites est suivie d’un rapport écrit officiel envoyées aux autorités dont nous répondons : les provinciaux, les évêques et les Dicastères concernés à Rome.

Mais l’une des responsabilités les plus intéressantes comme Supérieur Général est la prédication des retraites pour les prêtres. Sur ce point, je continue une longue tradition inaugurée par mes prédécesseurs qui acceptaient volontiers de prêcher des retraites dans bien des endroits du monde.

Il y a quelques semaines, j’ai eu le privilège de prêcher une retraite pour les prêtres du diocèse de Jackson (Mississipi, USA). L’évêque Mgr Joseph LATINO et l’évêque émérite Mgr William HOUCK, sulpicien ancien élève de St. Mary’s Seminary et University, suivirent aussi cette retraite. La raison de cette invitation inhabituelle d’un diocèse du sud des Etats-Unis venait du fait que le premier évêque de Jackson (à cette époque diocèse de Natchez, érigé en 1837) fut un sulpicien, Jean-Joseph Marie CHANCHE : 1795-1852 (portait en dessous).


Cette retraite fut une expérience merveilleuse pour moi, mais ce fut aussi l’occasion de renouer avec l’histoire marquée par Saint-Sulpice au XIXème siècle. Mgr Chanche veilla à suivre les travaux de la construction de la basilique Sainte-Marie à Natchez et il fut aussi un grand évangélisateur du Mississipi.

Aujourd’hui un laïc, M. James GUERCIO (photo en dessous), s’est pris de passion pour l’histoire de la basilique Sainte-Marie et ses liens avec Mgr Chanche. M. Guercio, avec les encouragements de son curé, le Révérend David O’CONNOR (photo à gauche), a contribué à la redécouverte de cette première cathédrale et ses recherches profondes et précises font de lui un homme profondément investi dans l’histoire de sa paroisse bien-aimée.

Mgr Chanche, était né à Baltimore, Maryland, d’une famille d’origine française établie à Saint Domingue, et il avait été lui-même professeur puis recteur de St. Mary’s Seminary et University à Baltimore. Il fut nommé premier évêque de Natchez en 1840, et consacré dans la cathédrale de l’Assomption de Notre-Dame Baltimore, par un collègue lui-même sulpicien : Mgr Samuel ECCLESTON : 1801-1851, cinquième archevêque de Baltimore. Premier évêque de Natchez, Mgr Chanche sut évangéliser et organiser son diocèse avec une grande ferveur.

En 2007, lorsque j’étais Provincial de la Province sulpicienne des Etats-Unis, j’ai eu le privilège d’assister à la célébration du transfert des restes de Mgr Chanche dans la crypte de sa cathédrale bien-aimée, maintenant basilique Sainte-Marie à Natchez. Il y a maintenant un beau monument agrémenté d’une plaque à la mémoire de tout ce qu’a apporté ce remarquable missionnaire sulpicien.

Armoiries de Mgr Chanche

Je suis très reconnaissant à Mgr Latino, et au père O’Connor, et au conseil épiscopal d’avoir eu la délicatesse de m’inviter à prêcher la retraite sacerdotale et de renouer ainsi avec l’héritage qu’ils doivent à Saint-Sulpice. C’est ici un exemple éminent de la grâce souventes fois reçue dans la vie de Supérieur Général.