La Solennité de l’Ascension du Seigneur

La signification donnée par M. Olier
mercredi 16 mai 2012
par  Ronald Witherup
popularité : 2%

En cette solennité de l’Ascension, nous nous souvenons prêtres de Saint-Sulpice, que notre fondateur Jean-Jacques OLIER (1608-1657) réfléchissait souvent aux multiples aspects de la vie, de la mort et de la résurrection de Jésus. Dans sa méditation de l’Ecriture pour la solennité de l’Ascension, Olier méditait sur au moins plusieurs passages dont Actes 1, 1-11 et quelques lieux de l’Evangile de Jean où Jésus parle de son retour vers le Père (cf. Jean 16, 28 ; 17, 1-5 ; 20, 17).

Dans son Catéchisme chrétien pour la vie intérieure, M. Olier donne une brève méditation sur l’importance du « mystère » de l’Ascension. Il déclare qu’il est « un état parfait de consommation en Dieu ; c’est un état de triomphe et de gloire achevée ; c’est un état où il ne paraît plus rien d’infirme » (n° 25 ; J.J. Olier Anthologie [1987], 59). En son Ascension, Jésus accomplit sa promesse de retourner vers son Père des cieux, d’où il pourra continuer à intervenir pour notre salut. Son Ascension est la complète participation à la Gloire de Dieu, promise à tous les croyants. C’est une promesse pour nous, en attente, même si dans notre temps présent l’homme est encore marqué par la faiblesse.

Un vitrail de l‘Église de Saint-Sulpice, Paris

Nous redisons les mots de la prière de l’Eucharistie de ce jour :

« Dieu qui élèves le Christ au-dessus de tout, ouvre-nous à la joie et à l’action de grâce, car l’Ascension de ton Fils est déjà notre victoire ; nous sommes les membres de son corps, il nous a précédés dans la gloire auprès de toi, et c’est là que nous vivons en espérance ».

Dans l’esprit de M. Olier, nous prions : Par ton admirable Ascension, Seigneur, délivre-nous et emmène-nous en ta gloire !