La solennité de la Pentecôte

Inspiration de la tradition sulpicienne
samedi 26 mai 2012
par  Ronald Witherup
popularité : 7%

Jean-Jacques OLIER (1608-1657), fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint Sulpice, a toujours été attaché à la grande solennité de la Pentecôte. De fait, comme marque d’importance donnée à sa fondation pour former les prêtres diocésains, il commanda à Charles LE BRUN (1619-1690, au-dessous), le peinte favori du roi Louis XIV, de représenter la scène de la Pentecôte, afin de la mettre en un lieu éminent de la chapelle du séminaire. Cette représentation devait soutenir dans la prière quotidienne le fait pour ceux qui allaient devenir prêtre de se rappeler l’objectif fondamental de leur futur ministère sacré : d’être envoyé, emplis de l’Esprit Saint, pour répandre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ avec force et conviction.

Ce célèbre tableau exécuté entre 1665 et 1668 est maintenant visible dans la chapelle de la résidence de Saint Sulpice (Séminaire de Saint Sulpice) au cœur du VIème arrondissement de Paris. Il en existe de nombreuses copies, dont une au musée du Louvre à Paris et une autre à Montréal au Canada. Malgré le fait que ce tableau ait été perdu durant la Révolution Française, des bienfaiteurs ont aidé les sulpiciens à le récupérer quelques années plus tard.

Caractéristique des traits de Le Brun, et en accord avec la dévotion du père Olier, la bienheureuse Vierge Marie est placée au centre du tableau au milieu des apôtres et d’autres personnages, au moment précis où l’Esprit Saint descend sous l’aspect de langues de feu, comme le dit le passage des Actes des Apôtres (Actes 2, 1-4).

Récemment nettoyé et restaurés, il est un éminent témoin de l’appel à la vocation sacerdotale encouragée par les sulpiciens. Le même « zèle apostolique » sur lequel insistait le père Olier, reste central de nos jours dans le programme de formation sacerdotal mis en œuvre par la Compagnie à travers le monde dans les cinq continents et quatorze pays.

Que cet anniversaire de la naissance de l’Eglise nous remplisse de joie et renouvelle en nous l’ardeur de suivre l’exemple des apôtres dans leur annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ !