Sainte Marie-Marguerite d’Youville

Mémoire célébrée le 16 octobre dans l’ordo de S. Sulpice
mardi 16 octobre 2012
par  Ronald Witherup
popularité : 5%

Les prêtres de Saint-Sulpice font mémoire le 16 octobre, en communion avec les sœurs grises de Montréal, de leur fondatrice Sainte Marie-Marguerite d’Youville (1701-1771).

Née le 15 octobre 1701 à Varennes, Nouvelle-France, Marie-Marguerite Dufrost de Lajemmerais eut une vie difficile dès son plus jeune âge. Quatrième de ses six enfants moururent très jeunes, et devenue veuve, son mari lui laissa de nombreuses dettes sur le dos. Pour rembourser, elle dût accepter des travaux pénibles. Ses deux enfants encore en vie devinrent prêtres. Dans l’adversité, elle restait une femme de foi et passait son temps à soulager la misère des plus pauvres.

En 1737, elle fonda l’Institut des sœurs de la Charité de Montréal, plus connu sous le nom de « Sœurs grises ». Elle resta leur supérieure jusqu’à sa mort le 23 décembre 1771. De nos jours, six congrégations religieuses trouvent leur origine dans le sillage de celui de Sainte Marie-Marguerite, et elle perpétue son ministère pour soulager les plus nécessiteux. En ce jour, les prêtres de Saint-Sulpice, qui ont été chapelains des sœurs Grises pendant des générations, se réjouissent de cette fête, et restent très unis à cette congrégation.

Sainte Marie-Marguerite, connue comme « Mère de la charité universelle », a été canonisée par le Pape Jean-Paul II le 9 décembre 1990.

En ce jour béni, les sulpiciens offrent aux Sœurs Grises et aux membres des congrégations sœurs leurs plus abondantes bénédictions :

Prière :

Dieu de tendresse et de bonté, tu as conduit Sainte Marie-Marguerite d’Youville sur des chemins qui passaient par la croix et tu as voulu que sa charité porte secours aux détresses de son temps ; accorde-nous l’audace de manifester comme elle ta compassion et la force de persévérer jusqu’au jour où tu nous inviteras à partager la joie de tous les saints. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Amen.