Sainte Marguerite Bourgeoys, vierge

Fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame
vendredi 11 janvier 2013
par  Ronald Witherup
popularité : 5%

La date du 12 janvier marque la mémoire de Sainte Marguerite Bourgeoys, particulièrement pour les confrères sulpiciens de la province du Canada.

Sainte Marguerite est née à Troyes (France) le 17 avril 1620. Devenue adulte, elle exprime le souhait de consacrer sa vie au service du Seigneur et choisit de partir pour la Nouvelle France (Canada) afin d’enseigner aux enfants de Ville-Marie (Montréal). En peu de temps, une petite communauté de femmes se réunit sous sa direction, et en 1669, Mgr François de Montmorency-Laval, premier évêque de Québec, reconnaît les premières règles de la communauté. Les statuts définitifs sont approuvés en 1698. Durant tout ce temps, sœur Marguerite dut affronter des oppositions et des incompréhensions nombreuses. Elle choisit volontairement de se retirer et de mener une vie cachée et humble. Elle meurt le 12 janvier 1700.

La spiritualité des sœurs de Notre-Dame est profondément influencée par l’Ecole Française de Spiritualité, Ecole dont les sulpiciens sont un des groupes représentatif. Depuis les premiers pas de la mission de Mère Marguerite, les sulpiciens – eux-mêmes considérés comme les « fondateurs » de Montréal depuis leur arrivée en 1657 – ont secondé les sœurs comme aumôniers, jusqu’à aujourd’hui.

En ce jour où nous faisons mémoire de Sainte Marguerite Bourgeoys, nous sulpiciens unissons nos prières à celles des sœurs de Notre-Dame et nous leur souhaitons beaucoup de grâces en cette nouvelle année.

Prière :

Père, tu as appelé sainte Marguerite Bourgeoys à quitter son pays, au nom de sa foi, pour former la jeunesse à la vie chrétienne. Permets qu’à son exemple et à sa prière, nous puissions par nos paroles et notre conduite, proclamer, sur toutes les routes qui mènent á toi, la présence et l’amour du Verbe incarné, Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui règne avec toi et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.