La solennité de la Pentecôte

Fête de la venue de l’Esprit Saint
samedi 18 mai 2013
par  Ronald Witherup
popularité : 9%

Jean-Jacques OLIER (1608-1657), fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint Sulpice, a toujours beaucoup apprécié la grande solennité de la Pentecôte. Il invitait prestement ses collègues et les séminaristes à garder près d’eux une image représentant l’événement de Pentecôte, afin qu’ils puissent toujours se souvenir de leur mission apostolique et ne jamais l’oublier.

Lors d’un récent voyage à Brasilia pour la visite canonique du séminaire confié à Saint-Sulpice, le Grand Séminaire « Nossa Senhora de Fátima », un élément frappant de la chapelle de ce même séminaire est ce remarquable vitrail figurant la scène de la Pentecôte telle que décrite dans le livre des Actes des Apôtres (Ac 2, 1-13) :

« Quand arriva la Pentecôte (le cinquantième jour après Pâques), ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux. Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. » (Ac 2, 1-4, AELF)

C’est un événement plein de puissance que celui des disciples recevant la force de l’Esprit pour les voies d’évangélisation. Ce vitrail, qui a été composé par un artiste italien, a bien su capter la scène et est parfaitement mis en valeur sur le fronton de la porte d’entrée. Ainsi, chaque fois qu’un fidèle entre ou sort, l’image de la réception sous l’aspect de « langues de feu » de la grâce infusée par l’Esprit Saint, lui rappelle de renforcer sa foi et de divulguer courageusement la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. C’est exactement ce que chaque séminaire sulpicien tente de distiller au cœur des séminaristes et des futurs prêtres : le désir d’être dans la foi de vrais disciples emplis de force missionnaire.

En cette “naissance de l’Eglise”, nous prions pour recevoir la grâce une fois encore d’être emplis de l’Esprit Saint, afin d’être renforcés dans notre volonté d’être des témoins audacieux de Jésus-Christ !