La présence de Saint-Sulpice au Bénin

Les fêtes du centenaire à Saint-Gall
jeudi 20 février 2014
par  Ronald Witherup
popularité : 22%

Du 12 au 17 février 2014, le supérieur général de Saint-Sulpice, le père Ronald D. WITHERUP, a fait un séjour en Afrique de l’Ouest, précisément au Bénin, afin de participer aux fêtes du centenaire du séminaire Saint-Gall. Séminaire dans lequel les prêtres de Saint-Sulpice ont servi comme formateurs pendant plus de soixante ans. Le Supérieur Général a présidé l’eucharistie du 17 février, jour précis de la fondation du séminaire en 1914.

Quelques photographies illustrent cet événement, qui a rassemblé près de 3500 participants lors de la Messe solennelle célébrée en plein air, le dimanche 16 février.

Les sulpiciens sont fiers d’avoir joué un rôle important à Saint-Gall durant de nombreuses années. Tous les confrères sulpiciens du Bénin et du Togo étaient présents, ainsi que tous les membres du Conseil Provincial de la Province de France. Un grand nombre d’évêques du Bénin et du Togo ont concélébré la messe, présidée par le nonce apostolique Mgr Brian UDAIGWE, d’origine ougandaise.

Tous les membres de la Compagnie de Saint-Sulpice offrent leurs félicitations à la communauté du séminaire en cette occasion bénie. Ad multos annos !

La façade imposante du séminaire.


La porte d’entrée du séminaire vue depuis le sommet de la tour principale.


Quelques-uns des 148 séminaristes de Saint Gall au cours d’une conférence donnée à l’occasion de ce centenaire.


Le père Witherup avec le père Jean-Benoît Gnambodé, pss, administrateur apostolique du diocèse de Porto-Novo.

Des membres de la communauté sulpicienne en compagnie de Mgr UDAIGWE.


La plaque commémorative du centenaire, dévoilée après la Messe solennelle du 16 février.


La célèbre et triste « Porte du non-retour » à Ouidah, porte par laquelle les esclaves partaient pour le Nouveau Monde.