La Solitude Franco-Canadienne

Les nouveaux candidats sulpiciens
samedi 3 mai 2014
par  Ronald Witherup
popularité : 5%

La Solitude Franco-Canadienne, dont le programme est tracé par les deux provinces de France et du Canada de la Compagnie de Saint-Sulpice, se tient en ce moment à Oka, non loin de Montréal. Ce programme de cinq mois introduit les nouveaux sulpiciens à l’histoire, la spiritualité et les méthodes pédagogiques de la Compagnie.

Douze solitaires suivent cette formation intensive, tous prêtres : 5 africains, 2 vietnamiens, 1 chinois, 1 français et 3 colombiens.

M. Argiro RESTROPO, pss, colombien-canadien, professeur de théologie au Grand Séminaire de Montréal, dirige cette Solitude. Il est assisté du père Paul ROUMANET, pss, de la province de France. Plusieurs membres de la Compagnie participent à la formation des Solitaires, donnant une ou plusieurs semaines de cours sur différents aspects tous ayant trait à la formation des prêtres selon la tradition de la Compagnie de Saint-Sulpice.

La province américaine de Saint-Sulpice a choisi un autre type de Solitude. Elle se déroule sur trois étés successifs. Cependant tous les nouveaux sulpiciens participent à ce que l’on appelle le Mois sulpicien. Un mois donc, où en France, ils sont familiarisés avec l’histoire et le contexte dans lequel ont évolué et évoluent encore les prêtres de Saint-Sulpice. Le prochain Mois sulpicien est prévu pour Juillet 2015 au Grand Séminaire d’Issy-les-Moulineaux, tout proche de Paris.

En dessous, une photo prise pendant la session donnée par le père Bernard PITAUD, pss, ancien provincial de France.

En haut : Ortiz Pérez Wilber, Badou Patrick Modeste, Pham Thanh Thao, Legba S. Pamphile, Bui Ngoc Nam, Aïzannon Daniel Eugène M., Goulard Emmanuel Claude,
En bas : Roumanet Paul pss, Bustamante Jorge Enrique, Hebakourila Aimé-Thierry, Restrepo Argiro pss, Pitaud Bernard pss, BungienaNzonzi Thomas, Giraldo Aristizábal Juan Diego, Han Panlu.