150e anniversaire au Japon

Célébration à Nagasaki
mardi 17 mars 2015
par  Ronald Witherup
popularité : 5%

Du 14 au 17 mars 2015, les catholiques japonais fêtent le 150e anniversaire de la découverte de catholiques clandestins qui se cachaient pour préserver leur foi après avoir fait l’expérience de persécutions sévères.

Le christianisme est arrivé au Japon au 16e siècle grâce à l’entreprise missionnaire de saint François-Xavier, sj. À la fin du 16e siècle, cependant, des persécutions violentes surgirent, forçant les chrétiens aux catacombes. Saint Paul Miki et ses compagnons moururent martyrs à cette époque-là, en 1597. Avec une détermination féroce, les convertis catholiques survécurent à la persécution en se cachant et en baptisant leurs propres enfants.

Ce ne fut qu’au milieu du 19e siècle que le gouvernement japonais autorisa les missionnaires chrétiens à revenir. En 1846, le pape Pie IX nomma un jeune missionnaire français, un membre des Missions Étrangères de Paris (MEP), le père Théodore-Augustin FORCADE, premier évêque du Japon. Les conditions de vie difficiles au Japon l’empêchèrent d’y exercer son ministère épiscopal et c’est ainsi qu’il devint le premier évêque de Hong Kong, puis en 1853, l’évêque de la Guadeloupe.

Mgr Théodore-Augustin FORCADE, premier évêque du Japon

Le 17 mars 1865, deux missionnaires de France, membres des MEP, rencontrèrent ces chrétiens et apprirent leur remarquable histoire. Ceci conduisit à la construction de l’église la plus ancienne du Japon, la chapelle d’Oura dédiée à la Sainte Vierge Marie, près de Nagasaki.

Le pape François a nommé le cardinal philippin Orlando QUEVEDO, archevêque de Cotabato, pour être son envoyé spécial à cette célébration qui sera présidée par Mgr Joseph TAKAMI, sulpicien et archevêque de Nagasaki.

Représentant les évêques français à cette célébration seront Mgr Jean-Yves RIOCREUX, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe) et Mgr Benoît RIVIÈRE, évêque d’Autun, diocèse natal d’un autre membre des MEP. Ils accompagneront le Supérieur général des Missions Étrangères de Paris, le père Georges COLOMB.

Mgr Joseph Mitsuaki TAKAMI, PSS, archevêque de Nagasaki


Mgr Riocreux avec le cardinal Quevedo