Le Grand Séminaire de Montréal

175e Anniversaire
vendredi 8 mai 2015
par  Ronald Witherup
popularité : 8%

Au cours de cette année 2015, le Grand séminaire sulpicien de Montréal au Québec célèbre son 175e anniversaire.

Bien que le séminaire ait débuté en 1825 comme simple école de théologie dans la résidence de l’évêque, le deuxième évêque de Montréal, Mgr Ignace BOURGET, décida de confier le séminaire aux Sulpiciens en 1840 et établit ainsi le Grand séminaire de Montréal. Il commença avec dix-neuf séminaristes seulement, mais atteignit le nombre de cinquante séminaristes à la fin du 19e siècle, puis devint un séminaire bien plus grand au cours du 20e siècle. Ces dernières années, cependant, à cause du déclin des vocations sacerdotales au Québec, les effectifs du séminaire ont décru.

En 1988, les Sulpiciens y fondèrent l’Institut de Formation théologique de Montréal (IFTM) afin d’accueillir des étudiants externes qualifiés, en particulier des laïcs, pour y étudier la philosophie et la théologie avec les séminaristes.

L’un des événements principaux de cet anniversaire a été le colloque tenu au Grand séminaire du 3 au 5 mai 2015 sur le thème « Les défis de la formation presbytérale dans le cadre de la famille contemporaine. »

P. Jaroslav Kaufmann, PSS, Recteur, introduit P. Cencini
Le présentateur principal du colloque était le père Amedeo CENCINI, un expert dans la formation et la santé psychosexuelle du clergé. Il détient un doctorat en psychologie de l’Université pontificale grégorienne de Rome et enseigne à l’Université pontificale salésienne. C’est aussi un consultant à la disposition de la Congrégation pour la Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique.

Le supérieur général des Sulpiciens, le père Ronald D. WITHERUP, PSS, donna aussi une conférence sur le thème de « La conception de la formation presbytérale dans le Nouveau Testament et chez J.-J. Olier ». Prof. Christian BERGERON, sociologue de l’Université d’Ottawa a donné une conférence sur la famille au Québec. Un autre conférencier était Mgr Emilius GOULET, PSS, Archévêque émérite de Saint-Boniface, qui a presidé aussi l’Eucharistie finale du colloque.

Le supérieur du séminaire, le père Jaroslav KAUFMANN, PSS, et l’équipe de formation ont coordonné le colloque qui impliquait la communauté du séminaire et le grand public.

Joyeux anniversaire au Grand séminaire de Montréal ! Et félicitations à la Province sulpicienne du Canada qui a dirigé le séminaire avec tant de loyauté pendant un siècle et demi. Ad multos annos !

Participants lors d’une prière

Un panel d’experts locaux (Mme Cecilia Zucchi, Mme Danielle Bourgeois, Père Pierre-Olivier Tremblay, O.M.I.)