Dans les pas de Monsieur OLIER

Pèlerinage en Auvergne
dimanche 26 juillet 2015
par  Ronald Witherup
popularité : 7%

Au cours de la troisième semaine du « mois sulpicien », les 22 participants venus du monde entier sont allés en divers lieux du centre de la France, en pèlerinage, sur les traces du fondateur sulpicien, Monsieur Jean-Jacques OLIER.

Le pèlerinage commença à Lyon, un site important pour les débuts du christianisme en France où l’histoire des martyrs et de saint Irénée de Lyon fut racontée au cours de la visite à l’espace culturel du christianisme, L’Antiquaille, près de la basilique de Fourvière. Puis, le groupe est parti pour Le Puy-en-Velay, où Monsieur OLIER avait fondé un séminaire au 17e siècle et la Bienheureuse Agnès de Langeac grandit et se vit confirmée dans sa vocation de sœur dominicaine contemplative. La visite de la magnifique cathédrale fut un temps fort, suivi par la visite à Langeac, situé à proximité, et au monastère de sainte Catherine, où résident encore les Sœurs dominicaines. Ces religieuses, actuellement au nombre de 17, poursuivent leur ministère de prière pour les prêtres, et en particulier pour les Sulpiciens. Le Supérieur général, le père Ronald D. WITHERUP, y présida la Messe et prononça l’homélie.

Après cela, le groupe est parti pour le petit village de Pébrac, où Monsieur OLIER prêcha plusieurs missions cherchant, sans succès, à réformer l’abbaye qui était l’un de ses bénéfices. Des vestiges du monastère augustinien demeurent encore, en particulier la chapelle où le groupe y chanta les Vêpres.

Le pèlerinage se conclut à Ars où le groupe concélébra la Messe dans la basilique et visita la maison du bien-aimé curé d’Ars, saint Jean-Marie VIANNEY. Bien qu’il n’y ait pas de lien direct entre la Compagnie de Saint-Sulpice et Ars, l’amour de saint Jean-Marie VIANNEY pour le sacerdoce et son soutien du ministère sacerdotal au 19e siècle est très respecté et très utilisé dans la tradition sulpicienne, qui se consacre entièrement à la formation initiale et permanente des prêtres.

Malgré quelques incidents sur la route tels une porte cassée de l’autocar et une grève qui imposa un changement important dans les déplacements, ce pèlerinage fut une expérience émouvante et spirituellement enrichissante.

Ci-dessous quelques photos.

La façade de la cathédrale au Puy-en-Velay.

Les Sulpiciens avec les Dominicaines.

M. Witherup préside la messe à Langeac.

Le parloir où M. Olier encontre Mère Agnès de Langeac,

Les vestiges du monastère de Pébrac.

Visite du presbytère du Curé d’Ars.