Un site historique des Sulpiciens en cours de transformation

La Solitude
mercredi 1er février 2017
par  Ronald Witherup
popularité : 18%

Le mardi 31 janvier 2017, un groupe de Sulpiciens s’est réuni à « La Solitude » à Issy-les-Moulineaux pour fermer officiellement ce lieu chargé d’histoire, qui a servi tant d’années comme maison de retraite aux Sulpiciens de la Province de France.

Adjacente à la propriété du Grand Séminaire d’Issy-les-Moulineaux, la Solitude tenait son nom du fait que c’était là que se déroulait le programme de formation sulpicienne qui durait un an ou « année de solitude ». Quand ce programme de la Province de France changea de forme après le Concile Vatican II, le lieu fut transformé en une maison de retraite pour les Sulpiciens et, de temps en temps, pour d’autres prêtres ou évêques. Ces dernières années, l’âge avancé des confrères de la Solitude exigeait de plus en plus d’équipements médicaux, ce que la Solitude ne pouvait faire. Ainsi, de nombreux confrères plus âgés sont partis à la Maison Marie-Thérèse, la maison de retraite des prêtres de l’archidiocèse de Paris, près de Port-Royal, ou sont retournés dans leurs diocèses.

Pour marquer la fermeture du bâtiment, après une dernière Messe dite dans la charmante chapelle de la Solitude, un dîner fut offert par le Supérieur de la Maison, M. Bernard LORIN, pss. En plus du Supérieur général, M. Ronald D. WITHERUP, pss, et du Supérieur provincial de France, M. Jean-Marc MICAS, pss, de nombreux autres Sulpiciens et des invités de la région parisienne y participèrent. Ce fut un moment solennel rempli de nombreux souvenirs.

Bien que les détails soient en cours de finalisation, on envisage de transformer le site en une école d’hôtellerie. La Compagnie de Saint Sulpice en garde la propriété par un bail à construction à long-terme avec la ville d’Issy-les-Moulineaux, protégeant ainsi le caractère du bâtiment, qui est un monument historique.

Quelques images de la Solitude ci-dessous.