Montréal et Saint Sulpice

La célébration d’une longue histoire ensemble
jeudi 11 janvier 2018
par  Ronald Witherup
popularité : 2%

L’année dernière, au cours de la célébration du 375e anniversaire de la fondation de la ville de Montréal, un groupe de Québecois attachés aux premiers fondateurs est venu en France pour retrouver le patrimoine français arrivé au Canada en 1642.

Les Sulpiciens ont été intimement liés à la ville de Montréal – alors Ville-Marie – quand le fondateur des Sulpiciens, M. Jean-Jacques OLIER, qui faisait partie de la société fondatrice, la Société de Notre-Dame de Montréal, intéressée à établir de solides racines chrétiennes dans la Nouvelle France, se fut joint à cette aventure en envoyant un contingent de missionnaires français à Montréal en 1657, l’année de sa propre mort. Arrivés en août 1657, les Sulpiciens trouvèrent la ville au bord de la faillite. Immédiatement, ils firent des plans pour stabiliser et restaurer la ville. Ils organisèrent les rues, leur donnèrent des noms qui perdurent encore aujourd’hui (par exemple, rue Notre-Dame, rue Saint-Matthieu, rue Saint-Paul, etc.) et fondamentalement sauvèrent la ville qui est aujourd’hui une métropole polyculturelle canadienne en plein essor.

Désormais, les Sulpiciens furent connus comme « les seigneurs de Montréal », le roi de France leur ayant accordé une « seigneurie ». M. OLIER est ainsi entré dans l’histoire de Montréal, avec Paul de Chomedey de MAISONNEUVE, Jeanne MANCE et Jérôme Le Royer de la DAUVERSIÈRE, comme un héros du passé dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui. Il y a quelques années, quand le premier Grand Séminaire Saint-Sulpice a été rénové dans le Vieux-Montréal, on a découvert des vestiges des premiers murs de la cité qui ont été préservés pour les générations à venir.

Au cours de l’été 2017, le Supérieur général, M. Ronald D. WITHERUP, pss a accueilli un petit groupe de pèlerins venus du Québec au généralat situé au centre de Paris. Ils l’interrogèrent sur la vision missionnaire incroyable de M. OLIER et son désir de participer à l’envoi de missionnaires à Montréal et en Nouvelle France. Sylvie TRUDELLE, Clément FORTIN, Pierrette ROY et Roger BÉDARD faisaient partie de ce groupe. A leur retour au Canada, ils produisirent une vidéo de 36 mn disponible sur Facebook qui inclut quelques éléments de l’entretien avec le père WITHERUP.

Pour plus d’informations sur ce pèlerinage, vous pouvez voir la vidéo, avec la permission de Sylvie TRUDELLE en cliquant ici.

Pour l’histoire des Sulpiciens au Canada, vous pouvez consulter : Les Sulpiciens de Montréal. Une histoire de pouvoir et de discrétion 1657-2007, éd. Dominique DESLANDRES, John A. DICKSON et Ollivier HUBERT, Éditions Fides, Montréal, 2007, 720 p., disponible en librairie, en bibliothèque ou sur Amazon.com

Le Grand Séminaire de Montréal