Le pape nomme un sulpicien à la tête d’un diocèse canadien

Mgr Lionel Gendron, pss, est nommé à Saint-Jean – Longueuil
jeudi 4 novembre 2010
par  Ronald Witherup
popularité : 2%

Le 28 octobre 2010 Mgr Lionel GENDRON, sulpicien, évêque auxiliaire de Montréal depuis 2006, a été nommé par le pape Benoît XVI évêque de Saint-Jean – Longueuil dans le Nouveau Brunswick. Il succède à Mgr Jacques BERTHELET, C.S.V., dont la démission a été acceptée en raison de la limite d’âge.

Mgr GENDRON a une belle carrière de sulpicien. Né à Saint-Quintin dans le Nouveau Brunswick en 1944, il a suivi sa formation sacerdotale au Grand séminaire de Montréal et y a obtenu sa licence de théologie. Ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Montréal en 1969, il a servi comme vicaire dans la paroisse de Saint-Marc à Montréal jusqu’à ce qu’il entre chez les Sulpiciens en 1970, date à laquelle la Province du Canada lui confia la mission d’enseigner la théologie au Grand séminaire de Manizales en Colombie.

De 1972 à 1975, le père GENDRON étudia la théologie à Rome pour y obtenir son doctorat ; puis il fut envoyé un an au séminaire de Bogotá en Colombie. En 1976, la Province le rappela au Canada pour faire partie du corps professoral au Grand séminaire de Montréal où, à la façon des Sulpiciens, il enseigna la théologie et servit comme directeur spirituel et directeur de formation des séminaristes jusqu’en 1981. En 1981, le père GENDRON ajouta à ses responsabilités existantes celle de Directeur du Centre des Etudiants de l’archidiocèse.

De 1987 à 1990 il devint le recteur du Grand séminaire de Montréal avant d’être appelé à assumer la même responsabilité au séminaire Saint Joseph à Edmonton dans l’Alberta de 1990 à 1994. De 1991 à 1994, il servit également comme Conseiller général de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice.

En 1994 le père GENDRON fut élu supérieur provincial de la Province sulpicienne du Canada ; il y assuma deux mandats de six ans, terminant sa mission en 2006 quand le pape Benoît XVI le nomma évêque auxiliaire de Montréal. Dans l’archidiocèse, le cardinal Jean-Claude TURCOTTE lui confia de nombreuses responsabilités dont la direction du personnel, une tâche difficile.

Originaire du Nouveau Brunswick, Mgr GENDRON grandit dans un environnement franco-britannique très bilingue, auquel il ajouta une grande facilité en espagnol et en italien. Au cours des derniers étés, Mgr GENDRON s’est souvent joint à des amis pour pèleriner à pied vers Saint Jacques de Compostelle en partant de différentes villes de France. Il garde ainsi toute la vigueur et l’enthousiasme de sa jeunesse ainsi que sa grande profondeur spirituelle.

Tous les confrères sulpiciens souhaitent d’abondantes bénédictions à Mgr GENDRON comme il se prépare à assumer sa nouvelle mission à Saint-Jean – Longueuil. Félicitations et ad multos annos !