Le Collège pontifical canadien met le cardinal Marc Ouellet à l’honneur le jour de la fête patronale de la Compagnie

mercredi 24 novembre 2010
par  Ronald Witherup
popularité : 5%

Le samedi 20 novembre 2010, en soirée, le Collège pontifical canadien a honoré le cardinal Marc OUELLET, prêtre sulpicien, qui a pris de nouvelles fonctions en juin 2010 quand le pape Benoît XVI l’a nommé Préfet de la Congrégation pour les évêques et Président de la Commission pontificale pour l’Amérique du sud.

La soirée débuta à 19h15 par la Messe de la Fête du Christ-Roi à l’église sainte Anne au Vatican. Mgr Jean-Louis BRUGUÈS, archevêque et secrétaire de la Congrégation pour l’éducation catholique, a présidé la Messe et prononcé l’homélie. Parmi les autres concélébrants, il y avait le cardinal Jean-Claude TURCOTTE, archevêque de Montréal, Mgr Richard SMITH, archevêque de Edmonton, Mgr Pierre MORISSETTE, évêque de Saint-Jérôme et président de la Conférence des Evêques catholiques du Canada, et Mgr Lionel GENDRON, sulpicien, futur évêque de Saint-Jean-Longueil qui sera installé le 27 décembre prochain.

Madame Ann LEAHY, ambassadrice du Canada auprès du Saint-Siège, participait aussi à la Messe. Celle-ci fut suivie d’un élégant dîner offert par le Collège canadien à plus de cinquante invités.

Le père Eric SYLVESTRE, sulpicien, recteur du Collège pontifical canadien et procureur général de la Compagnie de Saint-Sulpice, avait organisé cette soirée festive. Au cours de son mot d’accueil, il a rappelé aux participants que le 21 novembre, jour de la présentation de la Sainte Vierge au Temple, était la date traditionnelle de la fête patronale de la Société de Saint-Sulpice. Cette année, cependant, la fête du Christ-Roi, toujours célébrée le dernier dimanche de l’année liturgique, prenait le pas sur cette mémoire.

Dans sa conclusion, le cardinal OUELLET a rappelé l’importance de cette fête mariale traditionnelle pour lui-même et pour les Sulpiciens. Il invoqua l’image de Marie, merveilleux modèle, très sulpicien, qui accepte la Parole de Dieu dans sa vie comme un appel à l’humble service. Il évoqua aussi l’exhortation apostolique post-synodale, Verbum Domini, que le pape Benoît XVI vient de publier et qui présente cette même image de Marie, humble servante de la Parole de Dieu.

Le supérieur général de la Compagnie de Saint-Sulpice, le père Ronald D. WITHERUP, participait aussi à l’événement et rendit hommage au cardinal OUELLET au début du dîner. Dans ses remarques, le père WITHERUP fit remarquer l’humble service du cardinal auprès de la Compagnie et auprès de l’Eglise universelle. Au cours de son ministère sacerdotal, le cardinal OUELLET a rempli un large éventail de missions, allant de la formation initiale et permanente des prêtres au Canada, en Amérique du sud et à Rome, jusqu’aux fonctions épiscopales remplies à la Curie Romaine et à l’archevêché de Québec, comme primat du Canada. Au nom du Conseil général et de tous les Sulpiciens, il assura le cardinal OUELLET des prières et du soutien de la Compagnie dans ses nouvelles fonctions.