Saint Sulpice à Rome

Le Conseil général s’y est réuni en avril.
samedi 23 avril 2011
par  Ronald Witherup
popularité : 4%

Comme supérieur général, on me demande souvent comment la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice travaille avec le Saint Siège. Une réunion récente à Rome me donne l’occasion de répondre à cette question.

Tout d’abord, depuis que le Généralat est à Paris (et qui, par une décision de l’Assemblée générale de 2008 y reste), la Compagnie garde une Procure à Rome afin d’avoir une présence visible dans la Cité éternelle. Depuis quelques années, la Procure se trouvait au Collège pontifical canadien sur la Via Crescenzio, très près du Vatican. Le supérieur actuel du collège, qui sert d’abord comme résidence à des prêtres-étudiants de la Compagnie de Saint-Sulpice et de divers diocèses du Canada et d’ailleurs, est M. Eric SYLVESTRE pss, également Procurateur des Sulpiciens.

M. Eric SYLVESTRE, prêtre de saint-Sulpice (pss) et procurateur de la Compagnie

Le père SYLVESTRE, sulpicien de la province canadienne, a tout à fait le profil adapté à cette tâche. Il est polyglotte et sait parfaitement entretenir des relations diplomatiques avec les nombreuses autorités du Saint Siège et le personnel des multiples ambassades à Rome avec lesquelles il a des contacts réguliers. Comme Procurateur, il reçoit des demandes d’information de la part du Saint Siège sur les activités ministérielles actuelles de la Compagnie. Au nom de la Société, il transmet aussi les statistiques annuelles des Sulpiciens au Saint Siège et organise des réunions avec les nombreux dicastères romains quand le supérieur général ou le conseil général sont en réunion à Rome. Telle fut l’occasion il y a un peu plus d’une semaine.

Le père Eric SYLVESTRE préside l’office des Vêpres

Du 2 au 10 avril 2011, le Conseil général s’est réuni à Rome à l’occasion de l’une de ses trois réunions annuelles. Les membres résidaient à la Domus Internationalis Paulus VI près de la place Navone. Cette maison est bien située ; de plus, elle met à disposition chapelles et salles pour ce type de réunions. Messieurs Ronald D. WITHERUP pss, supérieur general, Jean-Louis ROUILLIER pss, premier consulteur, Jaime Alfonso MORA pss, deuxième consulteur, David THAYER pss, troisième consulteur, et Timothée BODIKA MANSIYAI pss, quatrième consulteur, participaient à ce Conseil. Le trésorier général, M. Phillip BROWN pss, a passé une journée et demie avec le Conseil pour aborder les questions financières et proposer le budget 2012.

Les quatre consulteurs généraux de la Compagnie

Pendant cette visite, le Conseil a rendu visite à trois dicastères. A la Congrégation pour l’Education catholique, le Conseil a rencontré Son Eminence, le cardinal Zenon GROCHOLEWSKI, préfet, et deux membres du bureau. Les échanges se sont portés sur la qualité de la formation au séminaire dans les trois provinces. Une deuxième visite eut lieu en présence seulement du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples (connue comme Propagation de la Foi), Son Eminence, le cardinal Ivan DIAS. Le Conseil a pu rendre compte de diverses entreprises missionnaires en Afrique et en Asie, qui sont sous la responsabilité de ce dicastère. Finalement, le Conseil a rendu visite à la Congrégation pour le Clergé, où il tint une rencontre avec Mgr James McDAID, une autorité de la Congrégation, car les nouveaux Préfet et Secrétaire furent retenus à la dernière minute. Un premier point d’attention fut la participation de la Compagnie dans le ministère de la formation permanente des prêtres et le prochain rassemblement international sur la formation des prêtres au 21e siècle prévu pour juillet 2012 à Montréal. Au cours de ces échanges, diverses questions furent posées au Conseil et celui-ci reçut des conseils à prendre en considération à l’avenir. A la Congrégation pour le Clergé, chaque conseiller reçut un CD du site du dicastère, www.clerus.org

Le Conseil général pense que ces échanges sont bénéfiques car ils permettent de rester en lien avec le Saint Siège et d’être au courant des dernières questions et préoccupations. Une rencontre similaire, en compagnie des trois supérieurs provinciaux, est prévue en avril 2012. Les dicastères spécifiques auxquels rendre visite et l’ordre du jour restent à déterminer.

En plus de la valeur du dialogue avec les autorités du Saint Siège, il y a un bénéfice supplémentaire : ces rencontres régulières donnent l’occasion au Conseil de rester en lien avec d’autres Sulpiciens qui se trouvent à Rome. Par exemple, le Conseil est allé au Collège pontifical canadien un soir pour l’office des vêpres, la Messe et un dîner convivial avec toute la communauté. Actuellement 6 des 31 prêtres-étudiants sont des sulpiciens qui étudient pour obtenir des diplômes académiques supérieurs dans les diverses universités romaines.


Son Eminence le cardinal Marc OUELLET, sulpicien

Le Conseil a aussi eu la grande joie de dîner un soir avec le cardinal sulpicien, Marc OUELLET, préfet de la Congrégation pour les Evêques et président de la commission pontificale pour l’Amérique latine. Il a pris sur son emploi du temps chargé une soirée qu’il a passée avec nous pour échanger quelques pensées sur les joies et les défis qu’il rencontre dans son nouveau ministère à Rome. Cette occasion lui a donné un peu de répit au milieu de son emploi du temps intense.

Voici un bref aperçu de la vue de Rome d’un point de vue sulpicien. En évaluant la rencontre, tous les conseillers ont indiqué qu’ils appréciaient ce type d’occasion qui permet de garder un bon contact avec le Siège de Pierre et de gagner une perspective plus large de l’Eglise universelle.

La fontaine de la Domus Paul VI à Rome