Evêque sulpicien à l’honneur

Mgr Joseph DORÉ, Commandeur de la Légion d’Honneur
lundi 16 mai 2011
par  Ronald Witherup
popularité : 13%

Dans la soirée du 11 mai 2011, Mgr Joseph DORÉ, sulpicien, archevêque émérite de Strasbourg et théologien bien connu en France et à l’étranger, a été promu par le ministère de la culture Commandeur de la Légion d’Honneur dans l’Ordre des Arts et des Lettres, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Paris. Parmi les présents, il y avait le supérieur général de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice, le père Ronald D. WITHERUP, le supérieur provincial de la province de France, le père Bernard PITAUD, et plusieurs Sulpiciens. L’archévêque de Strasbourg, Mgr Jean-Pierre GRALLET, était présent et plusieurs Alsaciens. La cérémonie était présidée par M. Philippe RICHERT, président du Conseil régional d’Alsace. Promu chevalier le 23 mai 1996, Mgr DORÉ devenait officier le 12 novembre 2004.


Mgr Doré et des hôtes

Cette reconnaissance n’est que la distinction la plus récente reçue par Mgr DORÉ. Cette année 2011 a aussi vu la réalisation d’une collection de cent ouvrages publiés par Mame-Desclée. Cette collection intitulée « Jésus et Jésus-Christ » avait été initiée par Mgr DORÉ en 1977 quand il était professeur à l’Institut Catholique de Paris pour étudier en profondeur le personnage historique de Jésus et les divers aspects de sa reconnaissance par l’Eglise comme Messie et Fils de Dieu. Cette collection très appréciée compte des œuvres d’auteurs aussi connus que Pierre GRELOT, Yves CONGAR, Michel QUESNEL, Albert VANHOYE, Ignace de la POTTERIE, Karl RAHNER, Hans Urs von BALTHASAR, Pinchas LAPIDE, Michel DUPUY, entre autres. Une véritable reconnaissance vient d’être accordée à cette collection au cours d’un colloque récent, organisé les 24 et 25 mars 2011 à l’Institut Catholique de Paris. L’influence de la collection et de son fondateur sur les discussions christologiques des trente-quatre dernières années a été ainsi mise à l’honneur.


M. Bonnet, M. Santini, Mme Keller

Bien que la collection soit complète avec la publication du 100e volume, il y aura un ouvrage supplémentaire qui évoquera la portée de cette collection et en fera la synthèse. En outre, Mgr DORÉ a fort à faire avec d’autres grands projets de publication, comme le Manuel de Théologie (Desclée) en plusieurs volumes intitulé « Le christianisme et la foi chrétienne » (huit ont déjà paru) et une collection en plusieurs volumes sur « Sciences théologiques et religieuses » (Beauchesne) (dix volumes ont déjà paru).

Plus récemment, Mgr DORÉ a dirigé son esprit créatif dans une nouvelle arène en fondant une collection dont l’objectif est de mettre en valeur les grandes cathédrales de France. Cette collection, lancée en 2007 après son départ de l’archidiocèse de Strasbourg pour raisons de santé, s’appelle « La Grâce d’une Cathédrale » (La Nuée Bleue). Elle retrace l’histoire, l’architecture et la vie de ces monuments exceptionnels, construits pour l’honneur et la gloire de Dieu. Chaque ouvrage, rédigé collectivement par de nombreux auteurs et magnifiquement illustré, est préfacé par l’évêque ou l’archevêque du diocèse concerné. Mgr DORÉ lui-même a réalisé le premier volume (2007) dédié à la cathédrale de Strasbourg. Le deuxième volume publié a été consacré à la cathédrale de Reims.

Son œuvre la plus récente, le souvenir de ses expériences de catholique, de prêtre, d’éducateur et d’évêque, vient de sortir. Intitulé À Cause de Jésus ! Pourquoi je suis demeuré chrétien et reste catholique (Plon, 2011), ce livre diffère par son ton et son style de ses autres œuvres, plus techniques. Il se place parmi les nombreux livres qui donnent un témoignage personnel sur l’importance de la foi catholique et chrétienne. C’est aussi une chronique de ses nombreuses expériences comme professeur, théologien, formateur, prêtre et évêque, qui n’hésite pas à aborder quelques sujets théologiques et ecclésiastiques, parmi les plus sensibles de notre temps.

Parmi les autres distinctions de Mgr DORÉ, nous pouvons citer son service effectué de 1992 à 1997 à la Commission Théologique Internationale à Rome, qui était à l’époque sous la direction du cardinal Joseph RATZINGER, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, maintenant le pape Benoît XVI. Un autre signe de respect reconnaissant sa sagesse et son expertise a été le service rendu par Mgr DORÉ pendant une vingtaine d’années comme membre du Conseil Pontifical de la Culture.

En 2002, Mgr DORÉ a été mis à l’honneur par la publication d’une collection d’essais totalisant près de 900 pages, rédigées par une diversité d’érudits et de dignitaires, sous le titre de La Responsabilité des théologiens. Mélanges offerts à Joseph Doré (Desclée). Cette collection inclut une bibliographie exhaustive de ses nombreuses publications au fil des ans.

Tous les avis concordent pour dire que Mgr DORÉ a véritablement porté un grand témoignage à la foi chrétienne et catholique par ses multiples contributions à la vie de l’Eglise. Ses confrères sulpiciens sont très fiers de lui et lui présentent leurs félicitations les plus sincères pour sa nomination de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres, par le ministère de la Culture. Ad multos annos !