Devenir Sulpicien

vendredi 10 avril 2009
popularité : 7%

Devenir sulpicien ? Pourquoi pas ? La Compagnie est toujours heureuse d’accueillir de nouveaux membres en son sein ! Mais cela suppose un discernement approfondi.

Et tout d’abord, deux conditions préalables :

- La Compagnie n’admet que des prêtres diocésains.
- Il faut que les prêtres désireux de nous rejoindre aient l’autorisation de leur évêque.

Si tout va bien de ce côté-là, le candidat devra s’interroger sur quelques éléments fondamentaux pour pouvoir envisager d’orienter son ministère dans la formation des prêtres. Cela suppose :

- Un minimum de quelques années d’expérience pastorale.
- Un amour du presbytérium, un désir profond de servir les diocèses en servant leurs prêtres.
- Une capacité à travailler en équipe et à vivre en communauté.
- Un esprit apostolique, missionnaire
- Des compétences dans le domaine de l’enseignement : une formation universitaire (la maîtrise en théologie est nécessaire pour pouvoir enseigner en séminaire), des qualités pédagogiques...
- Des compétences dans le domaine de l’accompagnement spirituel et psychologique.

L’entrée dans la Compagnie se fait par étapes. Elle comporte d’abord une prise en charge des candidats en vue de leur formation. Cette prise en charge peut même se faire avant l’ordination sacerdotale. Elle suppose toujours l’accord explicite de l’évêque du diocèse du candidat. La formation sulpicienne comporte l’acquisition des compétences nécessaires pour l’enseignement (complément d’études universitaires si nécessaire), une session de formation de quatre mois (regroupant les candidats des provinces de France et du Canada) suivie d’un stage de six mois en séminaire. A l’issue de cette formation, le candidat peut être reçu comme membre temporaire. Cette admission confère la qualité de membre de la Compagnie, avec les droits et devoirs qui lui sont liés. L’admission définitive a lieu normalement quelques années après.

Même après leur admission, les sulpiciens restent incardinés à leur diocèse. N’étant liés ni par des voeux, ni par des promesses, ils peuvent librement quitter la Compagnie et rentrer dans leur diocèse d’incardination.

Si vous voulez en savoir plus, si vous discernez déjà dans cette mission de la formation des prêtres un appel que vous lance le Seigneur, n’hésitez pas à prendre contact avec le supérieur provincial de votre province.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Devenir Sulpicien