Les nouveaux Sulpiciens se retrouvent à Issy-les-Moulineaux

Le « mois sulpicien » commence
dimanche 10 juillet 2011
par  Ronald Witherup
popularité : 7%

C’est au grand séminaire d’Issy-les-Moulineaux, aux abords de Paris, que trente Sulpiciens, candidats et nouveaux membres, se retrouvent, venus du monde entier. Ils débutent leur expérience d’un mois au cours duquel ils apprendront à connaître les fondements de la spiritualité, de l’histoire et de la pédagogie sulpicienne. Cette formation, qui habituellement se déroule tous les trois ou quatre ans, va durer du 3 au 28 juillet 2011. Les participants viennent des trois provinces sulpiciennes, les provinces de France, du Canada et des Etats-Unis, et de pays aussi divers que le Vietnam, le Japon, la République Démocratique du Congo, la Zambie, la Colombie, le Chili, l’Argentine, le Mexique, l’Inde et les Philippines.

Parrainé par le Conseil général, ce temps de formation est une condition essentielle pour que les nouveaux Sulpiciens puissent compléter leur apprentissage comme Sulpiciens et comme formateurs de prêtres. Une équipe de trois animateurs coordonne le programme de formation – Jean-Louis ROUILLIER pss, de la Province de France, Gerald McBREARITY pss, de la Province des Etats-Unis, et Argiro RESTREPO pss, Colombien de la Province du Canada, réalisant actuellement son ministère au Canada.

Ce « mois sulpicien » fête son trentième anniversaire car il commença en 1981 sous la direction du père Constant BOUCHAUD, décédé, supérieur général de la Compagnie à cette époque-là. Ce mois constituait une étape importante dans la promotion de la coopération et de la sensibilisation internationales de la communauté sulpicienne.

Plus de trente autres personnes, Sulpiciens et non-Sulpiciens, vont participer à cette formation comme intervenants ou comme traducteurs (français-anglais, anglais-français). Les trois supérieurs provinciaux, les pp. Bernard PITAUD (France), Jacques D’ARCY (Canada) et Thomas ULSHAFER (Etats-Unis), feront des présentations générales de leurs provinces respectives. Le Conseil général participera aussi à divers titres tout au cours du mois.

S’ajouteront des visites des lieux historiques principaux à Paris, comme l’église Saint-Sulpice, la résidence rue du Regard et le séminaire des Carmes. Un moment important du programme de formation sera le pèlerinage aux sites du centre de la France, liés à l’histoire et la tradition sulpiciennes.

Le pèlerinage comprendra, tout particulièrement, des étapes à Lyon, au Puy, à Pébrac, à Langeac et à Ars. Dans chaque lieu des explications sur l’importance de celui-ci seront données, et le groupe participera à des Messes concélébrées ou à d’autres services religieux. La visite chez les Dominicaines cloîtrées au Monastère de Sainte Catherine à Langeac sera le clou du pèlerinage : c’est là que le fondateur des Sulpiciens, Monsieur Jean-Jacques OLIER, a rencontré la bienheureuse Mère Agnès de LANGEAC entre 1631 et 1634 (cliquez ici pour le détail de l’histoire).

Deux évêques sulpiciens en retraite vont aussi participer à ce « mois » en présidant la liturgie eucharistique : ce sont Mgr Joseph DORÉ, archevêque émérite de Strasbourg, et Mgr Georges SOUBRIER, évêque émérite de Nantes.

Le mois se conclura l’après-midi du 28 juillet 2011 par une Messe concélébrée dans l’église chargée d’histoire de Saint-Sulpice et suivie d’un repas festif au Généralat, rue du Regard. Le supérieur général, Ronald D. WITHERUP pss, présidera la Messe et prononcera l’homélie.